Quand on me le demande je me décris comme un outil de traitement de texte

Quand on me le demande, je me décris comme un outil de traitement de texte.  Écrire devrait être aussi facile que laver la vaisselle – et aussi passionnant.  Aujourd’hui, nous passons plus de temps à acquérir, gérer, administrer nos artefacts qu’à entrer en relation avec eux.  L’intérêt s’est transféré de l’objet à l’information.  Nous vivons un inversement de la consommation, préférant les flacons à l’ivresse.

 

Kenneth Goldsmith (d’après)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s